Camp-Perrin : lieu de villégiature

Géo et Social

À retenir pour le quiz - Géographie et vie sociale

  • Camp-Perrin est une ville du Sud d'Haïti qui  se situe à 22km au nord-ouest de la Ville des Cayes.
  • Camp-Perrin compte un étang, 3 sources, et 6 rivières dont la principale est La Ravine du Sud.
  • Camp-Perrin dissimule des mines de lignites non exploitées.
  • Les activités agro-économiques : cacao, canne-à-sucre, élevage et bananes.
Histoire

À retenir pour le quiz - Histoire

  • Camp-Perrin fut fondé au XVIIIe siècle par  les trois frères Perrin arrivés de la France.
  • Autrefois Camp-Perrin s'appelait Perrin.
  • La ville fut élevée au rang de commune en 1930.

 

 

  • Emplacement
  • Histoire
  • A apprécier lors du séjour
Les paysages de la région de Camp-Perrin
L'étang Lachaux

Emplacement

 

Camp-Perrin est une ville du Sud d’Haïti qui  se situe à 22km au nord de la Ville des Cayes. La Route Nationale no 7 qui part de la Ville des Cayes traverse la ville de Camp-Perrin en direction de Jérémie.

Les paysages de la région de Camp-Perrin sont très variés, on peut admirer des plaines avec des paysages de campagnes parsemées de propriété de style coloniale niché au fond de panorama de verdure tout autant qu'on peut apercevoir des paysages de relief.

Camp-Perrin compte un étang, trois sources, et six rivières dont la principale est La Ravine du Sud.

Camp-Perrin compte beaucoup de sites touristes tel que Saut-Mathurine, les grottes Kounoubois sur la rive gauche de la Ravine du Sud et le canal d'Avesac datant du temps de la Colonie.

Camp-Perrin dispose également d'un petit aéroport civil dans la localité de Laborde ce qui facilite l’accès au lieu.

L'église Sainte-Anne

Histoire de Camp-Perrin

 

Camp-Perrin fut créé au XVIIIe siècle par les trois frères Perrin arrivés de la France dans le but d’exploiter des propriétés de culture de café, de coton et d'indigo, ainsi que l'exploitation du bois de teinture comme le campêche.

Après avoir évalué la partie Sud de l’île, l'un d'entre eux s'établit à Jacmel et les deux autres dans la plaine des Cayes.

Saint-Aubin, un des frères créera une habitation à Haut-Camp. Officier d'infanterie, il créera également de grandes plantations et obtint ainsi l'exclusivité du commerce de café, de coton et d’indigo.

Pour protéger son domaine, Saint-Aubin construisit un camp militaire qui prendra le nom de Camp-Perrin, nom que le lieu a gardé au fil des siècles. L'ancien camp militaire se trouvait sur l'emplacement actuel de l'église Sainte-Anne. Saint-Aubin était un colon humaniste sur les terres duquel les esclaves se réfugiaient pour échapper à des colons cruels.

II quitta Haïti pour ne pas avoir à se battre contre ceux qui l'avaient servi. 

 

Rivière à Camp-Perrin.
Hôtel Le Recul.
Hôtel Le Recul.
Grotte Kounoubwa.

Jusqu'en 1930, Camp-Perrin était un quartier des Cayes

 

En 1930, Camp-Perrin fut élevé au rang de commune.

Le territoire est divisé de manière originale en plusieurs quartiers ayant chacun leur aspect particulier. Le quartier commercial, appelé Bas-Camp, situé à l'entrée de la ville, est constitué de magasins, de boutiques et de bureaux publiques offrant les biens et services nécessaires au bien-être des citoyens.

Au fil des ans, l’endroit n’a rien perdu de sa beauté bien au contraire. Au creux d’une  nature verdoyante, Camp-Perrin est un véritable havre de paix qui recèle plusieurs attraits touristiques à découvrir dont : la Ravine du sud, Saut Mathurine et la grotte de Kounoubois. Elle constitue un véritable refuge pour se ressourcer et échapper aux lourdeurs de ce monde.

A apprécier lors du séjour

 

Si vous visitez Camp-Perrin en plus de vous prélasser et d’admirer la beauté du paysage dans un des nombreux hôtels et auberges de la région, pensez à visiter Saut-Mathurine et le Canal d'Avezac. La promenade dans les jardins du centre catholique de Mazenod vaut également le détour. En outre, la ville recèle tellement de surprises et de joyaux à admirer vous ne manquerez certainement pas d’activités.

Saut-Mathurine est un incontournable lors d'un séjour à Camp-Perrin.
La grotte Kounoubwa.
Une promenade dans les jardins du centre catholique de Mazenod vaut également le détour.
Le bonheur est à son fort.
Le Canal d'Avezac, datant de la période coloniale.

Commentez, exprimez-vous :

Back to Top