Oh boy!

Pour ceux qui me connaissent, vous savez comment je n’arrive ja-mais à voyager léger (et pour les autres, ne vous inquiétez pas, vous le comprendrez assez vite!).

Petit détour: Cela me fait penser à la fois que j’ai dû prendre 3 taxi-motos pour traverser mes valises de la frontière terrestre du Bénin à celle du Nigéria… Traversée d’Onocha que je vous raconterai d’ailleurs prochainement!

Je suis partie pour 5 jours à Paris avec un simple petit carry-on de moins de 10kg

***Mention spéciale à la fois où je suis partie pour 5 jours à Paris avec un simple petit carry-on de moins de 10kg… Au retour, j’ai même réussi à y faire fiter une nouvelle paire de souliers à talons hauts – que je n’ai toujours pas encore portée – 2 sacs longchamp – alors que je clamais être anti cette tendance – et même une bonne bouteille de vin – qu’on m’a confisquée à Toronto car bien sûr elle était dans mon petit carry-on de moins de 10kg vers Ottawa…

N’essayez même pas de me convaincre de l’efficacité des trucs de sacs ziploc, d’enlever l’air avec une paille, de roulage, alouette… J’ai essayé et sans succès.

Alors pour ces vacances estivales à la Perle des Antilles, je n’y ferai pas exception. Et ce, même si je me fais des listes de choses à apporter sur des tits post-its et que je fais des exercices de visualisation. Je suis vouée à trimbaler des valises lourdes. Voilà ma destinée. Tel l’escargot qui porte sa maison sur son dos.

Échantillon de ma valise. Trouvez l’erreur ;)
Échantillon de ma valise. Trouvez l’erreur ;)

La question qui tue: Ma liste de cossins pèse-t-elle 23kg? Je redoute tant le moment fatidique de la pesée… Oh je déteste le chiffre 23. J’en dors pas les nuits précédant mes départs. Et j’évalue mon plan d’action devant le comptoir d’enregistrement: Option 1) yeux de biche – Option 2) faire comme si de rien n’était.

Donc pour ce séjour, j’ai définitivement besoin de souliers de danse top confos! On s’entend tu-tu que c’est pas vrai que je vais aller en Haïti et que je ne zoukerai pas sous prétexte que j’ai mal aux pieds! Avis aux gens que je croiserai là-bas sur un dancefloor – vous pouvez me remettre cette affirmation dans la face si jamais j’ose refuser une danse! (Wink Wink Herold! ;) )

Alors, pour le reste, et bien je fourre-tout dans ma valise: maillots, gougounes, fedova, foulard zébré, tites robes estivales, crème solaire, mon tit livre de poche Kreyol (que j’avais aussi amené pour mes vacances estivales l’an dernier aux Îles-de-la-Madeleine et qui étrangement ne m’avait pas vraiment servi), mon mini-iPad pour écrire dans la Savane d’Adaobi, ma caméra pour immortaliser mes aventures à l’haïtienne, mes sunglasses, (et oui maman, du Purell).

1 bouteille de Rhum Barbancourt 5 étoiles – 15 ans

Tant que j’ai de la place pour ramener 1 bouteille de Rhum Barbancourt 5 étoiles – 15 ans, 1 bouteille de savoureux Cremas, et quelques œuvres d’art d’artistes haïtiens pour décorer mon nouveau chez-moi. On se croise les doigts sinon faudra alors que je fasse un tit peu de vaudou… et là ça implique que faudrait j’apporte aussi une chèvre et des poules – ce qui rajouterait un peu de poids dans ma valise…

Et vous, des trucs pour paqueter léger quand vous partez en escapade à la playa?

Songza Playlist: Tropicalidad pour paqueter ma valise sous le soleil.

Commentez, exprimez-vous :

Back to Top