Jacmel : patrimoine mondial

Général

À retenir pour le quiz - Général

  • La ville de Jacmel fut fondée en 1698.
  • Jacmel a été un des ports de commerce les plus florissants à l’époque de la colonisation.
  • Jacmel a joué un rôle important dans le mouvement de libération de l'Amérique du Sud.
  • Un incendie en 1895 a ravagé la ville de Jacmel.
  • Le Moulin Price, une machine à vapeur, la plus ancienne chaudière du pays, rappelle une époque où la production du sucre de canne faisant la richesse de la colonie et se trouve à Jacmel.
  • Emplacement
  • Histoire et description
  • À apprécier lors du séjour

Emplacement

La ville historique de Jacmel (ou Jakmèl, en créole) se trouve le long de la côte sud haïtienne, dans une magnifique baie antillaise.

Fondée en 1698, Jacmel possède une histoire teintée de prospérité économique et culturelle.

Important centre de commerce, Jacmel fut l’un des plus grands ports exportateurs de café et d’huiles essentielles de la Caraïbe.

Jacmel se trouve le long de la côte sud haïtienne, dans une magnifique baie antillaise.
Vue aérienne de Jacmel.
La baie de Jacmel.
Le marcher en fer de Jacmel.
Le Fort Ogé à Jacmel.
Le Fort Ogé à Jacmel.

Histoire et description

Selon plus d’un Jacmel tire son nom de la période précolombienne, Yaquimel, qui signifie « Eau Clair » dans la langue des indiens, les premiers habitants de l’île. Selon d’autres sources, Jacmel porte le nom d’un des colons français fondateur de la colonie, Jacques de Melo.

Une chose est certaine, Jacmel au cours des derniers siècles à jouer un rôle remarquable dans l’histoire de la Caraïbes.

Un des ports de commerce les plus florissants à l’époque de la colonisation, Jacmel a gardé les vestiges du système défensif colonial particulièrement à travers ses forts notamment : La Petite Batterie, le Fort Ogé et le Fort Beliot.

La ville garde aussi très vivante le souvenir de son rôle dans le mouvement de libération de l'Amérique du Sud. En effet, Jacmel a participé de manière très active aux luttes pour la libération des peuples de l’Amérique latine. C’est à Jacmel que Francisco Miranda créa le 12 mars 1806, le drapeau de son pays, le Vénézuéla.

Plus tard, en 1816, la ville accueillit le libertador du Vénézuéla, Simon Bolivar. En outre, le drapeau de Miranda a inspiré ceux de la Colombie et de l’Équateur. A ce titre, le 12 mars 2013, la ville accueillera un sommet international qui réunira des délégations de différents pays de la Caraibes et de l’Amérique Latine.

La ville a été détruite en grande partie au cours d’un incendie en 1895, Jacmel fut reconstruite suivant un modèle de maisons préfabriquées acheminées de l'Europe plus particulièrement de la Belgique. Cette reconstruction de la ville lui confère une architecture originale et charmante faite de fer et de fonte.

Pour d’une part commémorer ces exploits et d’autre part reconnaitre l’unicité architecturale de la ville, le district historique de la ville de Jacmel figure désormais sur la liste permanente du Fond Mondial des monuments, le patrimoine mondial.

À apprécier lors du séjour

Passionné de tourisme historique vous ne pouvez pas quitter Jacmel sans avoir vu le Moulin Price.

Le Moulin Price est machine à vapeur, la plus ancienne chaudière du pays, qui rappelle une époque où la production du sucre de canne faisant la richesse de la colonie. On rapporte que la machinerie aurait été importée de Liverpool vers 1818. Il en existe 2 exemplaires dans le monde, l’un se trouve à Jacmel et l’autre en Angleterre.

Cela vaut bien le détour.

 

Commentez, exprimez-vous :

Back to Top