Jessie Paradis blogueuse

Devenir blogueuse…. On me la souvent et depuis longtemps suggéré…

Je devais attendre le bon temps, le bon moment, mais surtout un bon sujet….

Les voyages…. Une histoire d’amour qui a débuté il y a déjà près de 20 ans…

Ce n’est pas seulement et uniquement ma passion du voyage que je désire exprimer… mais bel et bien mon amour profond pour une destination.

Pour moi…. Cet amour s’est développé, un peu comme la rencontre de l’amour de notre vie, j’ai du apprendre à connaitre ma destination, en être déçue, en être charmée, mais surtout apprendre à ne plus m’en passer…

Ma destination…. Mon AYITI chérie… 

Notre première "date" mai 2010…. Opens external link in new windowUn très court séjour… 2 nuits 3 jours… vous aurez deviné… les cicatrices du tremblement de terre m’ont choquées, mon atterris, mais surtout elles ont réveillé en moi ce désir d’en connaitre plus… 

C’était un voyage terrestre… je traversais la frontière en voiture…. Et dès que nous avons franchi cette frontière, des lunettes soleil ont été obligatoires pour moi…. Je suis devenue muette et mes larmes coulaient… et ce pendant 3 jours… à partir de CE voyage je savais que je ‘’DEVAIS AIDER A MA FAÇON’’

Depuis 2012… je suis responsable des ressources humaines dans une résidence pour personne âgée… en 4 ans j’ai embauché près de 100 Haïtiennes… toutes principalement arrivées ici après le séisme… ma façon a moi de leur offrir un monde meilleur avec une patronne qui comprend la douleur vécue… de ce fait a chaque 12 janvier je n’oublis jamais de faire de gros câlin à mes travailleuses Haïtienne qui trouvent cette journée forte en émotion.

Ce n’est qu’en octobre 2014, après avoir suivi l’évolution et l’ascension de cette perle qu’un second Opens external link in new windowséjour de 12 jours a été planifié. Le but… aller à la rencontre des beautés d’Haiti…. Voir cette perle renaître…. Mon sentiment premier; tomber amoureuse de ce peuple… de ce pays qui a tant à offrir… réaliser à quel point, ce pays vaut la peine d’être découvert.

J’ai aussi appris à Opens external link in new windowvoyager différemment…. Oublier l’abondance des tout inclus… Me promener avec un sentiment de liberté, mais surtout de sécurité. Me sentir un peu comme chez moi…. (ironique pour une femme blanche dans un pays noir…) C’est ça ‘’tomber en amour’’ … Un voyage parsemé d’embûche…. Qui en a fait un des plus mémorables….

C’est à mon retour chez moi dans mon pays que j’ai réalisé que je vivais une sorte ‘’de manque’’ je cherchais par tous les moyens d’y retourner…. De repartir pour me sentir à nouveau ‘’aussi bien’’

À la fin février 2015… c’est un événement malheureux qui m’obligeait a me rendre en Haiti, le deuil de la grand-mère de mon mari. Partir à 2 jours d’avis… sans préparation préalable… a été une tout Opens external link in new windowautre façon de voyager…. Mis à part cet événement triste et malheureux nous avons eux la chance de ‘’ retomber en amour’’ avec cette destination…

Pour la grande majorité de mes amies, voyage égal = plage blanche immaculée, buffet et grosse bouffe de qualité internationale, bar à volonté, chambre ultra luxueuse, air conditionné et électricité 24h sur 24. Le tout dans un décor parfait rempli de palmier parfait et de gens prêts a faire vos 4 volontés… pour moi maintenant voyager égal, être dépaysé complètement…. Manger un bout de viande et une banane au déjeuner au lieu de crêpes et omelette, c’est de payer ma prestige et la siroter longuement pour apprécier le moment, c’est de visiter 10 plages différentes, une avec des algues pour y voir les poissons tropicaux, une avec des coquillages qui n’a pas été nettoyé pour avoir la chance de les ramasser, une de sable brun-noir qui définies le type d’endroit, une de sable doré, car nous ne sommes pas du côté de la mer des caraïbes, mais de sentir l’eau tropicale me caresser la peau avec ses bienfaits d’eau salée….

C’est aussi...

dormir dans un lit moins confortable que le mien, mais ne jamais vouloir revenir a la maison, c’est de faire un choix de menus à travers 4 plats typiques et d’en faire une découverte gastronomique en gout et en saveur… c’est demander à un pêcheur d’aller chercher mon dîner dans les fonds marins, c’est de devoir me ‘’forcer à m’adapter’’ à la langue locale… c’est de m’adapter à leur rythme… de voir les gens du peuple qui reste les gens du peuple… qui ne font pas des pieds et des mains pour me satisfaire… c’est de réaliser que c’est moi qui ai choisi d’aller chez eux… aussi bien m’adapter et faire comme eux…

je crois qu’il n’y a pas de ‘’type de voyage’’ parfait… je crois qu’il y a une évolution de nos désirs, des types de voyageur pour les types de voyage. Je crois que c’est aussi ça tomber en amour….

À travers un blogue, je vous transmettrai ma passion, ma vision, mon interprétation de Opens external link in new windowmon séjour de 2 semaines dans mon Ayiti chérie, du 30 mars au 13 avril 2016.

C’est à travers les yeux d’une femme canadienne québécoise amoureuse de ce pays que vous voyagerez… J’espère vous donner envie de visiter ma perle, ou encore de la revisiter… J’aurai la chance de faire plus de 8 hôtels, dans les régions de : Port au Prince, Pétion-Ville, Jacmel, Ile à Vache, Port Salut et Montrouis.

Je vous invite à me lire et à me suivre. À fermer les yeux pour vivre ma passion et mon amour.  

Commentez, exprimez-vous :

Back to Top