Contexte de Marion

Contexte de Marion

Tentative d’écriture #221, plus d’un mois après notre retour d’Haïti. Après-midi d’un printemps tardif (oui tout le monde en parle sur Facebook), latte décaf à la main (du lait de soya ayant remplacé le Crémas cette fois-ci), pas de musique, assise sur le coin de Léopold. L’heure est grave. Bref pu certaine de savoir écrire et ni surtout comment raconter le récit des (més)aventures de #2fillesauKanaval en Haïti. Le silence est étrange, tout comme celui entendu la première nuit à notre retour au bercail ottawaien ou montréalais, après avoir passé la plupart de nos nuits à s’endormir avec les bruits de la ferme à Mathurin version haïtienne.

Contexte de Marisse

Contexte de Marisse

Mon bureau de travail est aussi plein et désordonné que ma tête. Même si j’avais 10 ans pour mettre sur papier nos aventures, ça serait encore insuffisant: trop de nuances, de contradictions, de non-dits, de petits moments dénués de sens lorsque pris hors contexte. Dans ma tête ça se bouscule, ça bouge et ça crie – tout comme sur la route de l’Aéroport à notre arrivée en Haïti. Mais puisque je n’ai pas 10 ans pour le faire (la période du désir ayant visiblement une date d’expiration), alors je prendrai 1 heure, sans soleil, sans chaleur, sans ma complice, pour faire le récit de #2fillesauKanaval.

Mijoté Haïtien

Depuis, #2fillesauKanaval essaie donc – clairement sans grand succès – de mettre nos idées, nos souvenirs et nos photos en ordre. Certains d’entre vous le savez déjà, vous en avez lu/entendu des brides, disons que nous avons vécu un concentré – avec de nombreux cubes Maggie – de péripéties à l’Haïtienne. Avant d’entrer dans le vif du sujet et de vous énumérer la liste des trucs à ne pas faire lors d’un voyage en Haïti, je veux d’abord m’excuser & faire mon Mea Culpa à Toi (à insérer ton nom si tu te reconnais) qui attendais les détails croustillants du séjour de #2fillesauKanaval, et à qui nous les avions promis depuis belle lurette. Je suis bien consciente que cette période du désir a été beaucoup plus longue qu’à l’habitude, même avec la pression d’Alex. ;) #2fillesauKanaval n’arrive tout simplement pas à revenir! Voilà c’est dit. L’éléphant – ou le cabrit – a quitté la pièce.

À qui la faute?

Selon Marion: Pour ça, perso, je vais blâmer un peu le dude qui a volé mon iPhone en plein parcours du Kanaval (oui oui maman, j’avais fait attention et mis en pratique presque toutes les techniques anti-pickpockets mais…). Mettons que ça l’a gâché la planif et le Party #2fillesauKanaval au Kanaval un tantinet. Mais comme un grand sage me répète sans cesse: il n’y a jamais rien qui arrive pour rien… Vous verrez bien en lisant la suite de nos (més)aventures!

Selon Marisse: J’ai le mauvais réflexe de croire que jamais rien n’est de ma faute. Je persiste et je signe! (lol)

Les choses – À ne pas faire lors d’un voyage en Haïti

Les choses – À ne pas faire lors d’un voyage en Haïti
Les choses – À ne pas faire lors d’un voyage en Haïti
Les choses – À ne pas faire lors d’un voyage en Haïti

Donc, “Les choses – À ne pas faire lors d’un voyage en Haïti”. La liste de #2fillesauKanaval aurait pu être ben ben longue mais voici le Palmarès – version censurée (car faudrait pas oublier qu’on veut avant tout promouvoir Haïti et ses richesses ici! ;) ) (Avertissement au Lecteur: à lire et à prendre avec un grain de sel… ou deux pas plus.)

  1. S’appuyer trop confortablement sur sa planification. Mesi FaceTime pour ces réunions de planification pré-départ Mesi!
  2. N’avoir qu’un seul plan B. Sans un plan L, #2fillesauKanaval n’aurait pas passé une journée à se prélasser dans le décor paradisiaque de Labadie. 2h15 de pur bonheur bien mérité avec en prime une invitation pour la Jamaïque pour un #2fillesauResortJamaicain.
  3. Prendre une décision en souliers à talons. Ou en jupe trop courte.
  4. Ne pas faire confiance aux gens. Ou trop faire confiance.
  5. Trop faire confiance aux gens. Ou ne pas faire confiance aux gens.
  6. Sous-estimer les moyens de transport disponibles. Du camion de livraison de poissons ou cabrit, à signaler l’autobus sur la route nationale traversant les Gonaïves, en passant par 5 taxi-motos pour trimbaler les valises, ou encore à bord d’un petit avion 12 places, TOUTES les options sont à considérer.
  7. Ne pas se fier aux apparences pour un dodo chez l’Habitant…
  8. Sortir danser à deux lorsque vous êtes deux filles. #2fillesauKanaval a essayé en vain. 4 tentatives à Pétion-Ville échouées.
  9. Écouter et danser les mêmes chansons sur repeat excessivement. #2fillesauKanaval a souffert d’une méringuite aigüe sévère.
  10. Croire que les dollars américains peuvent vous sauver de tout.
  11. Essayer de payer avec des dollars haïtiens.
  12. Réfléchir trop longuement à la réputation de l’endroit où vous vous trouvez. Carpe diem! Just live and enjoy the moment! Et ce, même à Cité-Soleil en taxi-moto (Ne jugez pas…c’était la partie pèlerinage de #2fillesauKanaval).
  13. Écouter toutes les suggestions de sorties des employés aux réceptions d’hôtel. C’est la formule idéale pour se ramasser tout droit – sans détours – dans une situation fâcheuse ou embarrassante. (Voir Avertissement ici-bas).
  14. Sous-estimer ses moyens en tant que négociateur. Marisse 10. Marion -4. Presque tout est propice aux négociations, genre chauffeurs, taxi-motos, artisanat. Il faut s’armer de patience et jouer le jeu. Certains acheteurs préfèrent avoir l’air indifférent, d’autres sortent la carte Zanmi’m. Reste à vous d’adapter, de personnaliser vos techniques. Et Que le meilleur gagne!

Quelques conseils

Voici aussi quelques avertissements de #2fillesauKanaval, car un voyageur en Haïti averti ben... il est averti:

  • Avertissement léger: Inutile de se coiffer avant de sortir si vous y aller en taxi-moto. Vents: 1 Brushing des Caraïbes: 0.
  • Ne pas argumenter avec la police nationale pour entrer dans un strip-club. Même si vous voulez à tout prix danser du Kompa pour souligner votre dernière soirée en Haïti.
  • Ne pas amener d’armes à feu au salon de coiffure.
  • Ne pas nourrir les chiens.

Palmarès – version censurée Bonus

On a mangé, dormi, on s’est mis cute, on a vu des amis, on est allé au salon de coiffure, on a fait du taxi-moto en masse, on a visité quelques quartiers disons moins touristiques. On a surtout ri.

5 questions de vacances auxquelles il nous est tout simplement impossible de répondre ce que vous voulez entendre:

  • Pis, y’a ti fait beau? Réponse : Je sais pas. Le temps n’avait aucun effet sur moi. J’imagine que c’était parfait.
  • Vous avez fait quoi comme activité? Réponse : On a mangé, dormi, on s’est mis cute, on a vu des amis, on est allé au salon de coiffure, on a fait du taxi-moto en masse, on a visité quelques quartiers disons moins touristiques. On a surtout ri.
  • Es-tu tombée en amour? ou as-tu rencontré quelqu’un? Réponse : ...
  • Avez-vous été malades? Réponse : ‘’Si vieillir c’est guérir, je suis malade’’ – (Men malad Yo, Muzion, 2002)

Mesi Luck!

Marion avec Luc Mervil
#2fillesauKanaval s’est bien amusé!!  Dans la foule et sur le stand le plus sécuritaire du Kanaval…

Pis tant qu’à faire un billet Mea Culpa, #2fillesauKanaval doit aussi des excuses à Luck Mervil. Mesi anpil Luck pour tes précieux conseils afin de passer un agréable Kanaval que tu nous as gentiment fournis quand on t’a croisé à RAM à l’Hôtel Oloffson de Port-au-Prince la soirée de notre arrivée. Et euh surtout désolé de ne pas les avoir tous suivi à la lettre…

  • Conseil de Luck #1- Porter des espadrilles – #2fillesauKanaval n’avait que des gougounes, des ballerines, et tit-talons de fefille dans leurs valises. (Note de Marion : en toute connaissance de cause….
  • Conseil de Luck #2- Ne pas trainer beaucoup d’argent sur vous – Si on oublie la valeur d’un iPhone 5s débloqué, #2fillesauKanaval a plus ou moins suivi ce conseil, à quelques dollars haïtiens près.
  • Conseil de Luck #3- Au besoin, demander l’aide aux gens. Les Haïtiens se feront un plaisir de vous aider! – #faitvécu pour #2fillesauKanaval. Mesi anpil à ceux qu’on a croisés sur notre chemin cahoteux.
  • Conseil de Luck #4- Amusez-vous! – Oh ça il n’y a pas de doute, #2fillesauKanaval s’est bien amusé!! Dans la foule et sur le stand le plus sécuritaire du Kanaval…

Traumatismes Post-Voyage – La vie après #2fillesauKanaval

Marion à l'aéroport du Cap-Haïtine

Revient-on vraiment d’Haïti ? À cette question qui tue, #2fillesauKanaval répondra que non.

Marion: Une fois qu’on attrape la piqure de la mouche tsé-tsé haïtienne, il est difficile d’en guérir (Hein Marisse?). À peine sorties de l’avion, déneigeant la voiture dans le Park&Fly, #2fillesauKanaval rêvait déjà d’y retourner. Et la beauté des médias sociaux et des textos fait en sorte que même après notre retour en terre canadienne, #2fillesauKanaval reçoit des parcelles d’Ayiti Cherie dans la face au quotidien. Et que quelques jours après être rentrées, Isaac, notre chauffeur de taxi-moto à Port-au-Prince, nous textait pour nous offrir ses services pour la journée afin de nous accompagner dans nos courses… Dans ces circonstances, vous comprenez que ce n’est pas évident de reprendre la routine métro-boulot-dodo, sur le beat ottawaien ou montréalais.

Marisse: On ne revient pas d’Haïti!

Marisse: On ne revient pas d’Haïti! (Et la référence à la piqure de mouche n’est qu’une métaphore, maman. Je vais bien, je te le jure!) La vie extérieure après est la même: Ima Chérie, dodo, boulot, famille, amis… La froideur, l’individualisme, la rigidité et l’ordre propres à notre société sautent aux yeux. Les ennuis, questionnements et épreuves propres à notre vie personnelle restent les mêmes. En Haïti, le cœur (champion en titre) a dû valser (ou zouker) avec ma raison (toujours aspirant). Le résultat: l’instinct. Il n’avait jamais été indispensable avant. Maintenant j’y carbure; j’ai un peu l’impression d’être en voyage même à Montréal. Ça fait près de 2 mois que j’ai quitté Haïti (c’est bien ce qu’indique mes relevés MasterCard et Visa du moins) et par le biais des gens à qui nous avons fait confiance j’ai toujours l’impression d’y être. Que l’avion se pose à YUL ou à YOW, on ne revient pas d’Haïti, on la recroise partout où on va…

Symptômes post-voyage

Et vous? Comment gérez-vous vos symptômes post-voyage lorsque vous rentrez d’Haïti? Des trucs à suggérer pour faciliter le retour au train-train quotidien de#2fillesauKanaval? (Autre que celui de noyer son Haitian blues dans le rhum punch… been there done that!)

Ps. Pour le vif du sujet, la suite des détails croustillants des (més)aventures de #2fillesauKanaval, stay tuned! ;) La période de désir pour vous et de décantation pour #2fillesauKanaval se poursuit!

Et c’est signé: #2fillesauKanaval qui meurent d’envie de retourner à la Perle des Antilles. À quand le prochain séjour?

Commentez, exprimez-vous :

Back to Top