À la découverte du sud... Ile-à-Vache et Port-Salut

08.04.2016 Jessie Paradie

L’Île-à-Vache

Premier matin sur l’Île-à-Vache…. où tranquillité, simplicité et repos riment à merveille. Un ressourcement direct du paradis. Abaka Bay, où l’on mange trop bien, où l’on n’a pas le temps de digérer qu’un nouveau repas nous est offert, où j’ai promis à la gérante de l’hôtel de venir VOLER la cuisinière si je m’ouvrais un resto en Haïti… C’est magiquement parfait. Un hôtel où chaque matin on s’assure que vous ayez bien dormi… on appelle ça : service aux petits soins.

Là aussi, il serait impossible pour nous de rester à ne rien faire.

Aller GO, à la découverte de cette petite Île très sympa.

On commence par un entrainement militaire (en fait pour nous… car les Haïtiens qui nous accompagnaient faisaient cela sans effort) Monter des montagnes, descendre des montagnes, remonter des montagnes, euhhhhh …j’ai compris à ce moment, pourquoi Haïti est réputée pour ses milles montagnes… on a même osé me parler pendant que je suffoquais en montant…. Euhhhh please j’veux juste survivre en respirant… on parlera plus tard…

Mais sinon, les points de vue du haut des montagnes sont définitivement nos récompenses d’avoir gravi le tout à pied, et non à cheval. 

Des habitants qui respirent la simplicité… ce que j’ai surtout retenu… la propreté de cette île. Des terrains entretenus avec soins et amour. Des habitants heureux de nous croiser. 

Nous avons eu la chance de visiter deux hôtels, Village Vacance et Anse à l’eau. Village vacance pour les amateurs du tourisme écologique, qui possède un amour pour le rustique… un style de camping en maisonnette. Et Anse-à-l’Eau… un mot… la vue… wowwww. Perché en haut d’une colline, possédant 2 plages blanches aux eaux limpides, pour moi c’est le paradis. Des propriétaires sympa et prêts à accueillir des visiteurs et de les traiter aux petits soins. Une superbe visite, et randonnée… 

Un lendemain plus relaxe bien sûr, une journée de plage était réclamée… profiter de cette 57e plus belle plage au monde, mon petit paradis que je vous invite à visiter. Un départ encore une fois trop triste…. Une nouvelle destination m’attendait… Port Salut… nous arrivons…

Port Salut… un salut en bordure de mer

C’est à peine traversé les Cayes que nous voyons une belle différence. Port Salut, la route est tranquille, remplie de moto et d’enfants qui terminent l’école pour la journée. Un paysage joyeux, doux pour le regard et relaxe pour l’esprit. Un petit monde à part… la ville de Port Salut. 

Les hôtels sont petits, nous avons séjourné dans 2… Sparadis sur le Rocher, hôtel simple en bordure de rocher. Et Dan's Creek… qui ressemble étrangement aux falaises de Negril. Des endroits où je suis définitivement tombée en amour avec le spaghetti matinal…. Quelle belle invention simple, mais efficace et goûteuse…. Prochain brunch familial…. C’est sûr que je fais du ‘’spagh haïtien’’ pour déjeuner

Un premier matin à aller découvrir cette région et ses trésors, la grotte Marie Jeanne. Un délice pour les yeux et la connaissance. Nous avions un guide merveilleux, généreux de ses infos et ultra connaisseur. Nous sommes descendus à 2 niveaux sur 3…. Inutile de vous dire que j’étais trempée …. Il fait non seulement chaud et humide, c’est du sport. Vive les expéditions… (je me repente sans cesse en suant… tu veux boire de la prestige et manger comme une reine… alors maintenant dépense cette énergie… ouffff) la piscine du Dan's Creek était définitivement obligatoire en après-midi. 

Nous avons visité la plage Pointe sable (Plage publique), qui mérite un déplacement. Un sable blanc farineux, une eau turquoise, un méga plat de langoustes boucanées a moins de 10$ et deux bières pour moins de 2$.... si c’est pas le paradis, je me contente bien de cela moi. Le lendemain matin, une folie envahie mon mari… une balade en moto… rien de simple, les chemins de terre, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué… après tout nous sommes en Haïti, autant vivre cette expérience a fond lol.

Nous avons été voir deux cascades d’eau ( Cascade Touyac)… une sèche… (malheureusement, une première selon les habitants ) et une deuxième où l’on voit une dame haïtienne laver ses vêtements… des vêtements impeccablement propres… et les sécher sur des rochers… j’adore me retrouver au cœur de ces coutumes qui ont fait partie de ma culture québécoise il y a déjà longtemps. 

Après cette balade en moto plutôt rafraichissante dans le vent… un départ vers Jacmel. Un bon 4h30-5h de route, mais quelle belle route… sauf quand le soleil se couche…. Les montagnes a traversé vers Jacmel, offrent un panorama d’une beauté inimaginable… mais… il y a toujours des, mais en Haïti… le couché du soleil… Nous avons fait la moitié du chemin dans le noir le plus total, des routes trop sinueuses… mais surtout le brouillard de la partie… et oui j’ai demandé à ma Grand-mère de m’aider… on ne voyait pas devant nous, rien…. On avait comme guide la bordure de la route à mes côtés pour nous guider…. J’ai versé une larme de panique et après et bien,…. Je m’en suis remise à mon chauffeur… ENFIN on descendait, le brouillard se dissipait… et je voyais JACMEL chérie…notre hôtel… Collins Hotel, en bordure de la promenade de mer… un endroit semi-touristique, ou on aperçoit tout plein d’étudiants venant réciter leurs leçons d’école, car il y a de la lumière…. C’est serein et agréable de se promener ici, j'oublie vite ma frousse des montagnes la nuit… nous ferons 3 belles journées pleines à la redécouverte de cette région que j’affectionne particulièrement, Jacmel chérie. 


 

Jessie Paradis

Blogueuse

Autre(s) analyse(s) recommandée(s)

Site touristique récemment ajouté

Jacmel, pierre angulaire de la culturelle haïtienne - Trilogie II

Selon plusieurs, l'architecture des maisons de la Nouvelle Orléans (USA) est une copie conforme de celle de Jacmel. Creuset de l’artisanat ... 

Sondage, exprimez-vous

Si on vous offrait 1500$ pour faire du tourisme en Haïti, comment l'utiliseriez-vous ?
Je planifierais moi-même mon séjour (hôtel, resto, etc.)
J'utiliserais une compagnie qui fait des visites guidées
 

Back to Top