Le département du Nord-Est

Le Nord-Est (créole haïtien : Nòdès) est l'un des dix départements d'Haïti. Sa superficie est de 1 805 km2 et sa population est 358 277 habitants (recensement par estimation de 2009). Fort-Liberté en est le chef-lieu.

  • L'arc de triomphe, structure monumentale jaune édifiée au début du XXe siècle à l'entrée de la ville.
  • La place d'Armes, datant de l'époque coloniale, a suscité des polémiques à cause de son coût exorbitant à l'époque.
  • Le Fort Dauphin ou Fort Saint-Joseph, lieu stratégique, depuis 1730, parachevant le système défensif des terres.

Subdivisions

Le département du Nord-Est a pour chef-lieu Fort-Liberté. Il est divisé en 4 Arrondissements et 13 Communes:

  • Arrondissement de Fort-Liberté (3 communes : Fort-Liberté, Perches, Ferrier)
  • Arrondissement d'Ouanaminthe (3 communes : Ouanaminthe, Capotille, Mont-Organisé)
  • Arrondissement de Trou-du-Nord (4 communes : Trou-du-Nord, Caracol, Sainte-Suzanne, Terrier-Rouge)
  • Arrondissement de Vallières (3 communes : Vallières, Carice, Mombin-Crochu)

Tourisme

Les forts de la Bouque sont situés à l'embouchure est de la baie de Fort-Liberté. Ils sont construits, par les Français, sur la rive occidentale du goulet, la "bouque", pour défendre l'accès à Fort-Dauphin:

  • le Fort Saint-Frédéric, commencé en 1740 et resté au nord
  • le Fort Saint-Charles, édifié dans les années 1740, et la Batterie de l'anse, qui date de 1756, avec son parapet en ligne brisée du côté de la mer et sa poudrière.
  • le Fort la Bouque servait de prison d'État sous l'empereur Faustin 1er. Les ruines de son donjon carré sont entourées d'un fossé, le tout étant placé dans une enceinte fortifiée. Une partie des matériaux utilisés pour la construction provenait de France, et servait, de même que les fûts de canon, de test aux navires.