Le village artistique de Noailles

Le Village de Noailles est localisé dans la commune de Croix-des-Bouquets, une ville se trouvant non loin de la capitale. Ce village, touché par la pauvreté, mais pourtant rempli d’artisans qui sont passé maîtres dans l’art du modelage du fer, est sur la voie vers une notoriété confirmée. Dans cette optique, Noailles dépasse les autres villes dans cet art qui requiert une minutie et une dextérité aiguisées.

Ce village, quoique petit, est le pilier économique de la commune de Croix-des-Bouquets. Pendant la présidence de Michel Joseph Martelly, une somme de 4,5 M de dollars a été investie dans le village. Cette somme avait pour but de non seulement améliorer les infrastructures, mais aussi d’encourager les artisans à produire d’avantage chefs-d’œuvre.

Il y a quelque temps, le village n’était pas très fréquenté, mais depuis peu, des visiteurs autant locaux quétrangers viennent pour assouvir leur curiosité en admirant les œuvres des dizaines d'artisans.

Le fer découpé, une autre façon de faire parler l’art

Cet art a été introduit dans la ville pour la première fois par Georges Liautaud en 1953. Monsieur Liautaud était un forgeron qui fabriquait des croix pour les tombes des cimetières. D'années en années, son art s’est propagé et développé dans tout le village pour prendre l’ampleur qu’il a aujourd’hui.

Pour faire leurs œuvres, les artisans utilisent principalement de vieux barils de tôle destinés au recyclage. Ils les découpent, les martèlent jusqu’à ce que ceux-ci diminuent en poids. Ensuite, c’est avec un burin, un marteau bien spécial et d’autres outils qu’ils donnent au métal la forme désirée, mais bien spécifique. Ce type d’art est exclusivement demeuré au village de Noailles. Donc, au lieu de laisser ces vieux barils s'empiler en des amas de ferrailles, les habitants les utilisent pour créer leurs œuvres.

Cette belle initiative a permis à quelques-uns d’entre eux de voir leurs œuvres être exposées à l’étranger. Ce fût le cas par exemple pour Jean Eddy Rémy qui a été récipiendaire du prix de la francophonie de 2009 au Liban.

Touriste, créez votre propre chef-d'oeuvre

Bien que cet art demande une certaine minutie et dextérité qui ne sont pas données à tout le monde, en tant que touriste, il vous sera possible de créer votre propre chef-d’œuvre sous le regard affuté et la direction des experts lorsque vous irez au village de Noailles.

Il fût un temps, seulement les hommes s’adonnaient à cette activité. Or, tranquillement, les femmes ont commencé à s’y intégrer. Il est vrai que plusieurs œuvres se ressemblent, mais chaque artiste a son propre style, ce qui sans doute pousse chacun d’eux à se dépasser en créant d’autres œuvres plus magnifiques.

En visitant le village de Noailles, profitez-en pour acheter quelques sculptures, mais soyez raisonnable dans les prix que vous ferez car les artisans se sont entièrement donnés dans la confection de leurs œuvres, d'autant plus que cela représente un très fort pourcentage de leur gagne-pain.

Planifiez votre séjour

Réservez tout sur le même site WEB

Réservez « À la Carte »

Sélectionnez ce qu'il vous faut pour compléter votre voyage

Excursions incluant la visite du Village de Noailles